Qu’est ce qu’une étude d’inventaire ?

Lorsque l’on évoque un « inventaire », chacun a en tête l’idée simple d’un décompte des éléments présents dans un territoire.

Mais à ce recensement s’ajoutent de nombreux préalables : un décompte ne vaut que par les suites qui lui sont données (analyse, mise en forme, traduction géographique, historique et statistique). Il faut, au-delà du constat, faire parler le terrain, documenter le territoire, et ainsi informer les habitants sur la nature et la valeur patrimoniale de leurs lieux.

Au départ de chaque étude, un cahier des clauses scientifiques et techniques précise la nature du travail envisagé, et les attentes qui l’accompagnent. Y sont exprimés la durée de l’étude, les moyens à mettre en œuvre, la nature de la recherche, son objectif.

Le service de l’inventaire a établi, au cours de son expérience, trois niveaux d’étude qui se répartissent ainsi :