Accueil > Les missions et méthodes > Inventaire topographique

Inventaire topographique

Le chercheur procède à la documentation de son terrain : préalablement à ses visites sur place, puis en cours d’étude, il dépouille les sources publiées, procède à des recherches comparatives, et a recours aux documents conservés aux archives départementales, dans certaines archives privées, etc.

Sur place, le chercheur procède au recensement, suivi d’un traitement statistique des patrimoines appelé repérage. Il organise les éléments selon une typologie qui est l’un des points forts de son étude : quelles familles de patrimoine se trouvent sur ce terrain ? Quelles en sont les caractéristiques ? Pour renseigner ces familles, il procède à une sélection des édifices ou des objets représentatifs, ou à l’opposé, rares, qu’il a rencontré. Cette analyse est rendue par les dossiers collectifs, véritables outils de synthèse de l’étude. Les édifices ou les objets sélectionnés donnent lieu à un dossier comprenant bibliographie, documentation, images, et fiche descriptive et historique détaillée.

Ces dossiers sont versés sur les bases nationales. Ils peuvent donner lieu à une publication par le Conseil régional, parfois en partenariat avec d’autres collectivités, dans le cadre des collections nationales : Itinéraire du patrimoine, Images du patrimoine, ou, lorsque l’étude est très approfondie, Cahier du patrimoine.