Publication

Collection : Images du patrimoine, 2003. - 88 p. (ISSN 0299-1020 ; 226).
Auteur (s) : Jean-Yves Bardy ;Jean-François Luneau
Date de publication : 2003
Photographe (s) : Roger Choplain, Roland Maston
Cartographe (s) : Guylaine Beauparland-Dupuy
Prix : 7,65 €

Canton de Randan (Puy-de-Dôme)

Au contact de la Basse Auvergne et du Bourbonnais, se cache un pays qui se dérobe au voyageur pressé. Pourtant, le canton saura dévoiler ses richesses à qui s’y arrêtera. Car la forêt qui protège Randan abrite bien d’autres trésors que le muguet qu’on cueille au 1er mai, comme le montre cet ouvrage qui convie le lecteur à un parcours insolite.
Au fil des pages sont présentées les petites églises romanes de Jussat et Saint-Denis-Combarnazat ; sont aussi mises en vedette les nombreuses fermes du XIXe siècle bâties en pisé de Saint-Clément-de-Régnat à Mons ou de Saint-André-le-Coq à Saint-Sylvestre-Pragoulin en passant par Beaumont-lès-Randan. De ce patrimoine rural se détachent encore les pigeonniers en pan de bois, tel celui de Villeneuve-les-Cerfs que la recherche récente date désormais du XVe siècle. Dans le bourg de Randan, où la brique concurrence le pisé, plusieurs édifices évoquent Madame Adélaïde qui, en plus du célèbre domaine aménagé sur le plateau, prodigua largement ses dons en commanditant routes, ponts, écoles ou usine, tant à Randan qu’à Bas-et-Lezat ou Saint-Priest-Bramefant.
Fruit de deux ans de recherche, ce livre dévoile également des objets rarement montrés au public comme les chasubles d’Ancien Régime, les papiers peints d’époque Restauration, les claquoirs et hochets liturgiques ou encore les cloches antérieures à la Révolution.