Comprendre l'inventaire

L’inventaire général des monuments et richesses artistiques de la France est créé en 1964 par André Malraux, alors ministre des affaires culturelles, pour recenser, étudier et faire connaître l’ensemble du patrimoine français, "de la petite cuillère à la cathédrale".

La nouveauté de l’entreprise réside à la fois dans son ampleur - tout le patrimoine architectural et mobilier depuis le Haut Moyen-Âge jusqu’à nos jours - et son caractère systématique, par exemple en milieu rural, canton par canton.

La loi n°2004-809, relative aux libertés et aux responsabilités locales du 13 août 2004 a transféré aux Conseils régionaux les compétences en matière d’inventaire à compter du 1er février 2007.

Sous la direction du conservateur régional, l’équipe est composée, en Auvergne, de 12 personnes. Pour intégrer le service, il faut obtenir un concours de la fonction publique. Le travail est avant tout un travail d’équipe où chacun participe aux différentes étapes d’une étude, allant du principe de « recenser, étudier » à celui de « faire connaître. »

Pour plus d'information sur les métiers de l'inventaire, téléchargez le document : Les métiers de l'inventaire (pdf-228,43 ko)

Direction, encadrement

Le conservateur régional de l’inventaire

Chef de service, le conservateur régional de l’inventaire assure la mise en œuvre de la politique patrimoniale dans le domaine de l’inventaire du patrimoine régional.


Equipe de recherche

Les chercheurs

Le Service régional de l’inventaire en Auvergne dispose d’une équipe de quatre chercheurs, spécialisés par domaines : l’architecture et l’urbanisme, les objets mobiliers, les parcs et jardins. Ils sont tous issus de concours différents : conservateur, ingénieur, chargée d’études documentaires.

Equipe de création graphique

Les photographes

La photographie est un élément essentiel pour le service puisqu’elle permet de conserver la trace d’un patrimoine à un moment donné mais aussi de faire connaître l’identité de ce patrimoine.

Il existe deux postes de photographes au sein de l’équipe du service de l’inventaire régional en Auvergne.

Equipe de documentation

Le centre de documentation du patrimoine peut être considéré comme la vitrine du Service régional de l’inventaire. Ouvert un jour par semaine, il permet de diffuser auprès du public les résultats des recherches des scientifiques.Deux personnes sont chargées de sa gestion, une documentaliste et une assistante qui s’occupe plus particulièrement du traitement des documents.